Aimons toujours! Aimons encore! – Victor Hugo

Dernière mise à jour - 5 mai 2024 6h18

Aimons toujours! Aimons encore!
Quand l’amour s’en va, l’espoir fuit.
L’amour, c’est le cri de l’aurore,
L’amour c’est l’hymne de la nuit.

Ce que le flot dit aux rivages,
Ce que le vent dit aux vieux monts,
Ce que l’astre dit aux nuages,
C’est le mot ineffable : Aimons!

L’amour fait songer, vivre et croire.
Il a pour réchauffer le cœur,
Un rayon de plus que la gloire,
Et ce rayon, c’est le bonheur!

Aime, afin de charmer tes heures!
Afin qu’on voie en tes beaux yeux,
Des voluptés intérieures
Le sourire mystérieux.

Aimons-nous toujours davantage!
Unissons-nous mieux chaque jour.
Les arbres croissent en feuillage,
Et nous, du fond de notre amour,

Nous verrons, pour l’homme inutile,
Étendre au loin ses vastes bras,
Nous verrons, aux pieds de la ville,
Passer les chars et les chevaux,

Et les bruits des routes légères,
Et les clochers aux mille voix,
Et les forêts pleines de fougères,
Et les monts pleins d’ombre et de bois,

Et le bocage et la prairie,
Et les prés verts, et les rochers
S’illuminer par la magie
Des roses et des bleuets clairs.

Et l’azur, toujours pur et tendre,
Et les rayons du clair matin,
L’herbe haute qu’il faut entendre
Chanter, tout comme un sein qui bat;

Et le vol des abeilles blondes
Dans les parfums de l’air natal,
Et l’eau qui murmure aux sources,
Tout dira : « C’est le mois d’avril! »

Aime toujours! Aime encore!
Ainsi du haut de son azur,
L’ange sourit à l’ange. Encore
Un pas, un pas, et nous sommes purs!

N’importe! Aimons toujours! Aimons encore!
Et faites-vous des cieux l’amour!